PLAN DE MARCHE EUROLAND - 30 avril 2018

PLAN DE MARCHE EUROLAND - 30 avril 2018

Rebond des marchés actions de la zone euro dans un climat qui reste agité

Après deux mois de baisse, les indices de la zone euro ont connu un rebond, soutenu par la forte progression des plus grosses capitalisations boursières, et renouent ainsi avec leurs plus hauts niveaux atteints en janvier.

L’indice Euro Stoxx 50 a enregistré une hausse de +5,2% tandis que l’indice large européen (Euro Stoxx) a progressé de +4,4%. Les indices principaux des marchés français et italien se sont distingués avec des hausses respectives de +6,8% et +7,0%.

Les indices S&P500 et Nasdaq sont en revanche restés stables. Les taux d’intérêt américains se sont à nouveau tendus à 2,95% (+21 points de base sur le T-Bond 10 ans) compte tenu d’anticipations d’inflation qui s’accroissent et de craintes liées au creusement du déficit américain.

En début de mois, les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Russie ont connu un nouvel épisode de vives tensions, entraînant une baisse sensible du rouble, tandis que les relations sino-américaines ont continué de cristalliser l’attention des investisseurs. Ce contexte agité a été accompagné à la fois par un renchérissement du prix du pétrole (+8,3% sur le mois) jusqu’à atteindre 75 $ le baril de Brent en fin de mois et un renforcement du dollar (+2,0% par rapport à l’euro).

Dès mi-avril, l’attention des investisseurs s’est également portée sur la publication des résultats trimestriels des sociétés et leurs perspectives.

Revalorisation de tous les secteurs

De manière générale, la baisse de l’euro a favorisé l’investissement en actions européennes. Tous les secteurs ressortent en hausse (en moyenne non pondérée).

Toutefois, la forte hausse du prix du pétrole a profité très largement aux valeurs du secteur Energie qui a enregistré une performance mensuelle excédant 12% (cf. Tableau 2-A). La revalorisation de 13% de Total et d’ENI ce mois-ci a contribué à la surperformance relative des indices CAC40 et FTSEMIB au sein de la zone euro.

De plus, le secteur du Luxe a enregistré la plus forte rentabilité mensuelle (+14,0% en moyenne non pondérée), soutenue par l’évolution des titres Kering (+23,4%) et LVMH (+17,0%) qui ont publié des chiffres d’affaires au premier trimestre en forte hausse entraînant, par ricochet, une revalorisation de l’ensemble des titres du secteur.

Notons, à l’inverse, les moindres performances sur le mois d’avril des secteurs tels que :

  • Le secteur Electronique en raison du recul des titres Aixtron (-24,4%) suite à des prises de bénéfices malgré un bon premier trimestre et ASML (-16,1%) pénalisé après le point sur son activité ;
  • Le secteur Distribution resté à la peine en raison du profit warning de Metro (-16,5% en avril) et la dégradation de la rentabilité au premier trimestre de Rexel (dont le titre a baissé de -6,5%) ;
  • Le secteur des Transports  avec Air France (-9,7%) qui a été pénalisé par le conflit social et Lufthansa (-6,8%) par des résultats trimestriels jugés décevants.

Recul de la prime de marché à 6,00%

Le rebond des indices actions en avril a entraîné une réduction de la prime de marché (écart de rentabilité entre les actions et le Bund à dix ans) de 25 points de base sur le mois à 6,00%.

Les conclusions d’Associés en Finance restent inchangées. Comme présentées lors du denier Club de Gestion Financière du 21 mars 2018, elles indiquent que la « prime de marché […] continue de traduire l’absence d’investissement rémunérateur alternatif » et que malgré des « risques de guerre commerciale et du risque dollar sur l’activité des sociétés européennes », la valorisation actuelle des actions de la zone euro intègre des hypothèses de croissance dans le modèle Trival considérées comme prudentes au vu des perspectives de croissance mondiale. En outre, les indicateurs de valorisation des marchés actions de la zone euro restent proches de l’équilibre (moyenne historique de 6,57%).

Historique de la prime de marché Trival

Accés réservé
AUX ABONNÉS TRIVAL®
Accés réservé
AUX ABONNÉS DU CLUB
Vous souhaitez des informations complémentaires ?
Contactez-nous