PLAN DE MARCHE EUROLAND - 28 février 2019

PLAN DE MARCHE EUROLAND - 28 février 2019

Les marchés poursuivent leur rebond

Le mois de février a vu se poursuivre la bonne dynamique boursière initiée depuis le début de l’année 2019. Bien que leurs performances soient légèrement inférieures à celles du mois de janvier, les principaux indices mondiaux s’inscrivent en hausse. Les performances des indices Eurostoxx (en dollar) et S&P 500 s’établissent à +3,6% et +3,0% respectivement.

L’évolution des marchés a été rythmée par trois principaux déterminants, à savoir la saison des publications de résultats de l’exercice 2018 des sociétés, l’avancée des négociations commerciales sino-américaines et le Brexit. Les publications de résultats ont été jugées plutôt positives par les marchés, aussi bien en Europe qu’outre Atlantique, ce qui est confirmé par les performances boursières de l’ensemble des secteurs (cf. ci-après). La rencontre des représentants (dont le Secrétaire au Trésor Steve Mnuchin) des gouvernements américains et chinois à Pékin a débouché sur le report de la date butoir fixée aux négociations (initialement le 1er mars pour la mise en place des pénalités douanières), ce qui a eu pour effet de rassurer les marchés. Concernant le Brexit, Michel Barnier a déclaré que l’accord négocié au cours des deux dernières années ne serait pas ouvert à une renégociation. Par ailleurs, la date du 29 mars 2019 à l’issue de laquelle la sortie du Royaume-Uni doit être prononcée, pourrait être reportée au mois de juin 2019, par Theresa May faute d’accord entre les parlementaires britanniques et Bruxelles.

Dans ce contexte d’optimisme, bien que les issues des diverses négociations soient incertaines, la volatilité a continué de baisser au mois de février. Cela s’est matérialisé par une baisse de l’indice VIX (« l’indice de la peur ») à 14,8 à fin février (vs. 16,6 à fin janvier). L’indice européen de volatilité implicite est quant à lui passé de 15,1 à 13,6.

Enfin, le prix du baril poursuit sa hausse initiée au mois de janvier (+9,6% au mois de février), suite à l’accord en janvier des pays de l’OPEP et de la Russie sur la réduction de leur production. La hausse du prix du baril s’établit à +23,9% depuis le début de l’année 2019.

Une hausse qui reste généralisée

Tout comme le mois précédent, le mois de février a vu l’ensemble des secteurs progresser en bourse, à l’exception du secteur des Télécoms (-1,9% en pondéré) qui souffre notamment des investissements importants nécessaires aux plans de développement des sociétés (5G, accroissement de services, …).

L’amélioration des relations entre les Etats-Unis et la Chine a rassuré en février les marchés sur les perspectives de croissance. Les plus fortes hausses en bourse ont été à nouveau réalisées par les secteurs les plus exposés à la croissance mondiale tels que les secteurs Aéronautique (+14,2%), Automobile (+12,0%) et des Minerais et Métaux (+9,0%). Cette hausse est également visible au sein des secteurs tels que le Luxe (+8,2%) et le Tourisme (+7,5%). 

La baisse de l’aversion au risque engendre des performances moins dynamiques des secteurs plus défensifs tels que la Santé (+2,7%) et les Biens de Consommation (+3,4%).

Les secteurs Immobilier et des Services Informatiques poursuivent leur rebond (+12,4% et +10,8% respectivement dans Trival).

Une prime de marché qui poursuit sa baisse

Dans ce contexte du mois de février de hausse des marchés et de stabilité des taux d’intérêt en Europe (évolution du taux du Bund de +3 bp), la prime de marché actions a diminué par rapport à fin janvier, à 7,43% (contre 7,63%), dans un mouvement de retour vers sa moyenne de long terme (cf. graphique ci-dessous).  Les marchés ont bien réagi à la saison des publications qui s’achève en Europe mais restent suspendus à l’avancée des deux évènements majeurs que sont les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et ses potentiels effets sur la croissance mondiale et le Brexit. Il semble donc opportun de rester prudent quant à un retour sur les marchés actions.

Figure 1 : Evolution de la Prime de Marché

Accés réservé
AUX ABONNÉS TRIVAL®
Accés réservé
AUX ABONNÉS DU CLUB
Vous souhaitez des informations complémentaires ?
Contactez-nous